Couverture du livre : Phobos, Tome 1 : Les Éphémères4ème couverture :

Six prétendantes d’un côté.
Six prétendants de l’autre.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.
Bande annonce :

Extrait pour vous donner un aperçu :

« Elizabeth, souriant de ses lèvres laquées : « Je peux en dire autant de toi : wouah ! Bonne pioche ! »
Alexeï, d’une voix grave marquée par un léger accent slave : « Tu es juste… sublime ! Rassure-moi : les autres filles ne sont pas aussi canon que toi ? Une, ça me donne déjà des palpitations, mais six, je crois que je vais faire une crise cardiaque !  »

Si voulez plus d’extrait, rendez-vous : ICI .

Mon avis :

J’ai bien aimé ce livre, en tout cas le principe, l’imagination qu’il y a derrière l’histoire. Il y a beaucoup de suspense, je dois dire qu’il sait nous tenir en haleine. Le voyage sur Mars est une bonne idée qui me plait beaucoup. Le speed-dating est une idée assez bien trouvée.
Mais il y a quelques petits points qui ne m’ont pas plu notamment que toutes les filles sont des stéréotypes: des filles un peu nunuche, chochotte (à part le personnage principale mais elle tombe plutôt dans le stéréotype contraire). Et j’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire, c’est peut-être du à la narration un peu particulière.

L’histoire d’amour est un peu trop à l’eau de rose, pas que ça me dérange mais je ne m’y attendais pas. Je m’attendais à une histoire avec un côté science fiction ou dystopie plus développé.
Donc j’ai un avis un peu mitigé sur la première partie puis j’ai été happé par la seconde partie du livre. Je vais donc continuer la série en espérant ne pas vous avoir dégoûté avec mon commentaire mais j’essaye d’être le plus honnête possible.

En Résumé : C’est un livre qui a des bonnes idées mais je n’ai pas trop aimé comment l’auteur l’a exploité.

Livre Moyen : ***

 

Publicités

4 commentaires sur « Phobos Tome 1 de VICTOR DIXEN »

Laisser un commentaire