Quatrième de cour:

Trois mois après avoir rendu son cœur au magicien Emery Thanes, Ceony Twill est bien partie pour devenir Plieur. Malheureusement, toutes ses pensées ne sont pas uniquement tournées vers la magie du papier : bien qu’on lui ait prédit une histoire d’amour, Ceony n’a toujours pas réussi à dépasser la barrière étudiant-professeur qui la sépare d’Emery, en dépit de leur intimité grandissante.

Lorsqu’un magicien revanchard est persuadé que Ceony possède un secret, il fait le vœu de le découvrir… même si cela doit compromettre l’essence même de leur magie. Ceony comprend qu’elle devra trouver les vraies limites de ses pouvoirs quand ceux qu’elle aime le plus se retrouvent victimes d’une série d’attaques dirigées contre elle… tout en faisant en sorte que son savoir ne tombe pas entre de mauvaises mains.

Extrait pour vous donner un aperçu du livre :

« —Je suggère de nous rendre dans le quartier commerçant à l’ouest de Parliament Square, dit Emery en parcourant la liste des courses. C’est très animé, ce qui devrait arranger nos affaires. Quelle poisse ! soupira-t-il en rendant la feuille à Ceony. Cet endroit ressemble à un mauvais rhume.

—Congestionné et crevant ?

Les yeux du magicien brillaient d’amusement.

—Exactement. J’aime votre façon de penser, Ceony. »

Mon avis :

Ce livre est la suite de The Paper Magician. C’est une très bonne suite comme vous le savez, beaucoup de suite, sont moins bien que le premier tome. Mais pour cette série, je trouve qu’elle se bonifie au fil des tomes.

Je ne vous en dirais pas trop pour ne pas vous spoiler le premier tome.

Mais, je l’ai bien aimé pour une bonne raison, c’est qu’on en connait plus sur les magies des autres matériaux. Notamment sur les magiciens du verre, leur manière d’exploiter cette magie, je trouve ça très poétique. Oui, je sais, je me répète. Je l’avais déjà dit pour la magie du papier. Cependant, je peux dire que j’affectionne beaucoup ces deux types de magie surtout dans ce livre : celle du papier et du verre. Elles sont super bien exploitées.

De plus, je trouve que la plume de l’auteur, c’est amélioré d’un tome à l’autre.

Et l’évolution de la relation entre Emery Thane et Ceony laisse un goût de revenez-y. Elle est très addictive bien qu’elle évolue lentement et aussi pour cette raison.

En résumé : Ce livre est addictif et laisse une grande place à l’imagination. Il a réussi à conserver son originalité.

Notation : ******(très bon)

2 commentaires sur « The Glass Magician de Charlie N. Holemberg »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s