Je vous en ai parlé dans mon bilan 2017. Du coup, je me suis dit qu’il fallait que je vous fasse part de mes différents avis selon les tomes et avec différents extraits.

Miss Peregrine et les enfants particuliers : 

Résultat de recherche d'images pour "miss peregrine et les particuliers"

Quatrième de couverture :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

Extrait pour vous donner un aperçu :

« Comme les monstres, l’île magique était une vérité enjolivée. Comparé au continent européen, livré à des atrocités sans nom, l’orphelinat qui avait recueilli mon grand-père devait ressembler à un paradis. Voilà pourquoi, dans ses histoires, il décrivait un havre de paix où régnait un éternel été, avec des anges gardiens et des enfants magiques. Ces enfants étaient incapables de voler ou de soulever des rochers, bien sûr. Leur particularité était d’être juifs. C’étaient des orphelins de guerre, qu’une marée de sang avait déposés sur cette petite île. Ils n’avaient aucun pouvoir miraculeux, mais ils avaient évité le pire : les ghettos et les chambres à gaz, ce qui était déjà un miracle en soi. »

Mon avis:

J’ai adoré. C’est un livre plein de fantaisie, d’originalité, de créatures de cauchemar, de suspense.

Les photos donnent encore plus l’impression d’y être. Je me répète mais l’idée d’illustrer l’histoire avec ces photos est selon moi un coup de génie.
Je tiens à préciser que c’est une lecture de tout âge, car j’avais peur que ce soit trop enfantin à mon goût. Mais ce n’est pas le cas.

Jacob est un personnage très attachant par sa fragilité, son imperfection et ses doutes d’adolescents. Mais ce qui m’a touchée par dessus tout, c’est son admiration pour son grand-père qui s’effrite peu à peu. Et en même temps son amour pour lui reste là immuable.

Les enfants particuliers que dire d’eux à part qu’ils sont particuliers et tellement bien construits. J’ai adorés ces enfants, leurs peurs mais aussi leur monde _notre monde pendant la Seconde Guerre Mondiale_. J’adore les retours dans le passé et je trouve que ce monde durant la Seconde Guerre Mondiale et super bien exploité.
Enfin bref je vous le conseille vivement.

Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 2 : Hollow city

Résultat de recherche d'images pour "miss peregrine et les particuliers tome 2"

Quatrième de couverture :

Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres.

Une seule personne pourrait les aider : Miss Peregrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau…

Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n’ont plus qu’un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine.

Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, le petit groupe d’enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats, ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d’animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses soeurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale…

Extrait pour vous donner un aperçu :

« Au détour d’une rue, nous sommes tombés sur une scène de destruction si étrange que je me suis arrêté pour la contempler, bouche bée. Non pas par voyeurisme morbide, mais parce que mon cerveau peinait à comprendre ce qui s’était passé. Une bombe avait laissé un cratère béant sur toute la largeur de la rue : une bouche monstrueuse, hérissée de dents irrégulières. L’explosion avait arraché la façade d’un immeuble, mais laissé l’intérieur intact. On aurait cru voir une maison de poupée, avec ses pièces exposées à la vue de tous. Dans la salle à manger, la table était mise pour le dîner. Des photos de famille étaient suspendues de travers dans un couloir. Une bande de papier toilette, accrochée à son rouleau, s’agitait dans le vent, tel un long drapeau blanc.

— Ils n’ont pas fini de construire cette maison ? s’est étonnée Olive.

— Mais non, bêtasse, l’a détrompée Enoch. Elle a été détruite par une bombe.

Pendant un moment, la fillette a paru au bord des larmes. Puis son visage s’est durci. Elle a levé un poing vers le ciel et crié :

— Méchant Hitler ! Arrêtez cette horrible guerre et rentrez chez vous !

Bronwyn lui a tapoté le bras.

— Chut ! Il ne peut pas t’entendre, mon trésor.»

Mon avis: 

Quelle Aventure!!!
C’est un second tome à la hauteur du premier sinon mieux. La bande des enfants particuliers continue leur aventure ou en commence une autre selon le point de vue. On en apprend plus sur le vécu personnel de chaque enfants particuliers, ce qui nous fait réaliser leur grandeur et les rend encore plus attachants que dans le premier tome selon moi. Cependant, ces enfants pour moi n’en sont pas vraiment, par certaines de leur réflexion (citation ci dessous).
J’ai adoré l’idée d’un bon dans le temps en septembre 1940, en Angleterre. C’est bien de mêler le plaisir d’une belle aventure, de la fantaisie et de l’histoire.
Et au risque de me répéter l’idée d’illustrer, ce roman par des photos est un coup de génie, selon moi, car cela nous permet d’entrer plus facilement dans l’histoire. De plus, ce sont des photos de qualités.
Si vous hésitiez, à continuer l’aventure avec les enfants particulier n’hésitez plus. LANCEZ-VOUUS !

Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 3 La bibliothèque des âmes 

Résultat de recherche d'images pour "miss peregrine et les particuliers tome 3"

Quatrième de couverture :

Dans le Londres d’aujourd’hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair d’Addison, l’illustre chien particulier doué de parole.

Bientôt, au bord de la Tamise, ils font la connaissance de Sharon, un géant bourru qui, moyennant une pièce d’or, propose de leur faire traverser le fleuve. Ils rejoignent ainsi l’Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable où séjournent les particuliers les moins recommandables, où les pirates et malfaiteurs commettent leurs forfaits en toute impunité. Jacob et Emma ne se sont pas trompés : l’ennemi a bien établi son QG dans l’Arpent, derrière les murs d’une forteresse imprenable …

Extrait pour vous donner un aperçu :

« – C’est une idée complètement folle, je sais. Mais mon cerveau est une machine à fabriquer de l’espoir.

– Tant mieux ! Le mien est un générateur de scénarios catastrophe.

– Alors, on a besoin l’un de l’autre.

– C’est sûr. Mais ça, on le savait déjà. »

Mon avis: 

J’ai adoré ce livre bien que je sois désolée de quitter Jacob et le monde des particuliers.
Ce troisième tome est la fin du bonne série. J’ai vraiment pris plaisir à découvrir ce monde si particulier avec Jacob.
Jacob est un personnage qui m’a beaucoup plu avec ses doutes, ses appréhension… On peut dire que c’est un protagoniste qui n’a pas les chevilles qui enflent, enfin, pas trop. Cela le rend plus crédible et plus réel selon moi, on arrive assez facilement à s’identifier à lui.
Emma, quant à elle, est un peu moins réfléchi mais faut dire qu’avec son pouvoir c’est normal qu’elle soit un peu tout feu tout flamme. C’est ce qui fait son charme.
Tout ça pour dire : lisez le !!!

Il y a un point qui me plait vraiment c’est que ce livre aborde la Seconde Guerre Mondiale sans que ça m’ait fait peur. Pourquoi? Il faut savoir que jusqu’il y a peu de temps, j’avais peur de tomber dans un romans trop noir. Mais dans cette histoire, on l’aborde doucement car en fait c’est le décors de l’univers de ce roman. C’est un bon roman pour s’initier aux événements de la Seconde Guerre Mondiale surtout pour les Adolescents. 😉

Je suis désolée si les commentaires ne rentrent pas trop dans le détail mais je préfère éviter le spoil.

Laisser un commentaire