Couverture du livre : Ça peut pas rater !4ème de couverture :

– J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir !

Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse.

Anéantie, elle prend une décision sur laquelle elle jure de ne jamais revenir : ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer.

Ni dans sa vie privée, ni au travail. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes.

Marie est remontée comme un coucou. Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes.

Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles. Et si, au-delà de ses illusions perdues, il était temps pour elle de découvrir tout ce qui vaut vraiment la peine d’être vécu ?

Extrait pour vous donner un aperçu de ce livre :

« Florence acquiesce. Elle est la première à dire tout fort :
— Moi, je ne signe pas ça !
Clara s’écrie :
— ¡ Viva la Revolución !
Les films peuvent vraiment faire du mal aux jeunes. Clara a sûrement vu un western de Sergio Leone hier. J’ose à peine imaginer ce qu’elle aurait crié si elle avait vu Le Magicien d’Oz. Et moi, je serais sans doute le lion peureux qui prouve enfin son courage. »

Si vous voulez plus d’extrait, rendez-vous ICI.

Mon avis :

Je commence par cette citation pour vous donner une bouchée en espérant qu’elle vous donnera envie de dévorer le reste du gâteau. Car oui, j’ai dévoré ce roman, mais je l’ai aussi savourée. Il nous livre la vie, ses péripéties, les folies que l’on peut faire (des fois tellement folle qu’on se demande pourquoi on nous a pas encore mis une camisole), l’amour et l’espoir…
Pour moi Gilles Legardinier n’est pas seulement un auteur mais aussi quelqu’un qui vend ou qui offre de l’espoir. J’apprends un peu à travers ses pages à entrevoir ou à mieux apprécier le rayon de soleil au milieu de tous ces nuages (je ne parle pas du temps ;)). Parce que oui on peut apprendre d’un livre.
Et c’est pourquoi, je vous le conseille pas seulement pour son humour mais surtout pour son hymne à la vie.

En résumé, c’est un livre super drôle et qui m’a offert un bon moment.

Notation :

7361997_a0211

Publicités

2 commentaires sur « Ça peut pas rater ! de Gilles Legardinier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s