Nous revoilà pour le rendez-vous du mardi avec un petit fragment de livre.

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert

« – T’aurais pas un coup de rouge ?

– C’est un peu tôt pour le vin. Je te mets une cuillère de miel ?

– D’après Einstein, si les abeilles venaient à disparaître de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre ans à vivre.

– Quatre ans ! Faut profiter de chaque instant !

Juliette les filme avec son portable.

– Tu ferais quoi, toi, Rosalie, si tu savais qu’il restait quatre ans, peut-être moins ?

– J’apprendrais à piloter un avion.

– Et toi, Giuseppina ?

– Vendetta !

J’ai dû louper un épisode, faudra que je demande à Rosalie de me raconter.

Elles sont assises, tasses en main, entre coussins, pouf et canapé. On entend des « bravos ». Rosalie lève les yeux vers le plafond. »

Publicités

Laisser un commentaire