Couverture Le dernier jour de ma vie

Quatrième de couverture :

Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ? » Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?

Un extrait pour vous donner un aperçu :

« La porte de la cabine est restée ouverte et le graffiti de Lindsay me saute aux yeux. AC = GP. Suivi des mots : Retourne dans ta caravane.

— Vous ne devriez pas croire tout ce qu’on raconte, lancé-je.

Se taisant aussitôt, les trois filles me dévisagent.

— C’est vrai, insisté-je, enhardie par l’attention de mon auditoire. Vous savez par quoi commencent la plupart des rumeurs ?

Elles secouent la tête – elles se tiennent si proches les unes des autres que je crains que leurs crânes ne s’entrechoquent.

— Par quelqu’un qui s’ennuie. »

Mon avis:

C’est un livre qui au début est agaçant à cause de la protagoniste. Elle est égoïste, méchante, arrogante… Un peu p***asse. Je dois dire que j’ai eu du mal à m’attacher à ce personnage. Cependant, au fil du même jour qui se répète, son comportement évolue d’abord en encore plus p**asse (si c’est possible) puis… Je vais quand même pas vous dire tout le déroulement du livre, ce serait du spoil. Voyons !!! Tout ce que je peux vous dire c’est que son évolution est intéressants. Les choix qu’elle fait nous font voir les millions de possibilité, que nous offre l’avenir. Elles sont plutôt bien exploitée dans ce livre.

Mais je trouve qu’à part elle seul trois personnages sont vraiment travaillé : Lindsay, Kent et Juliet Sykes. Les autres apparaissent et disparaissent. Cela m’a un peu perturbée. De plus, il y a pas mal de cliché sur adolescent qui m’ont agacée voir énervée : ils boivent, ils fument, ils sèchent les cours, ils sont insolents. Alors c’est vrai cela existe, mais s’il vous plait arrêter d’en faire une généralité… Heureusement, cela passe vite au second plan. Sinon avouons-le, j’aurais abandonné!!!

Je ne sais pas en lisant ce livre, j’avais l’impression étrange d’être proche et pas. Je ne suis pas sure d’être très clair. Mais j’avais l’impression malaise à certain passage voir un peu de voyeurisme.

Cependant, malgré tout, j’ai aimé ce livre grâce à sa morale : “Vous faites une petite chose aussi insignifiante soit elle, et l’avenir peut changer du tout au tout”. Le style de l’auteur m’a bien plu. Sa plume est plutôt simple mais agréable à lire.

Donc c’est un bon livre.

En résumé : c’est un bon livre, intéressant mais un peu dérangeant.

Notation :

7362006_9d22e

Petite chronique du film : 

Pourquoi petite ? Tout simplement parce qu’après 30 minutes de film, j’ai abandonné.

D’une parce que les personnages collent pas. Ally n’est pas sensée être sérieuse. Sam ne collent pas du tout au personnage. Elle est sensée avoir moins d’inhibition au niveau du comportement. Le professeur de math qui fait craquée Sam et en fait un professeur d’histoire dans le film. Tous ces petits détails m’ont dérangée. Peut-être que si vous avez pas lu le livre le film peut-être bien mais je ne peux en juger.

Et puis, quand je parlais de malaise durant la lecture du livre et bien c’est encore pire dans le film. Bien que les scène les plus choquantes n’ait pas été adaptées.

Voilà les raison de mon abandon.

L’avez vous vu ? Vous a-t-il plu ?

Votre avis m’intéresse.

Publicités

Laisser un commentaire