Voici un extrait de les Temps futurs de Aldous Huxley :

“Mais, à partir du Parthénon et du Timée, une logique spécieuse mène à la tyrannie qui dans la République, est présentée comme la forme idéale de gouvernement. Dans le domaine de la politique, l’équivalent d’un théorème est une armée parfaitement disciplinée; celui d’un sonnet ou d’un tableau, un état soumis à un régime policier, sous une dictature. Le Marxiste se qualifie de scientifique, et à cette revendication le Fasciste en ajoute une autre : il est le poète, __ le poète scientifique_ d’une mythologie nouvelle. Ils sont l’un et l’autre justifiés dans leurs prétentions; car chacun d’eux applique aux situations humaines les procédés qui se sont révélés efficaces dans le laboratoire et dans la tour d’ivoire. Ils simplifient, ils réduisent à l’état d’abstraction, ils éliminent tout ce qu’il leur plait de considérer comme non essentiel ; ils imposent un style, ils contraignent les faits à confirmer l’hypothèse de leur choix, ils consignent à la corbeille à papier tout ce qui, selon eux, n’atteint pas à la perfection. Et parce qu’ils agissent ainsi en bons artistes, en penseurs sérieux et en expérimentateurs éprouvés, les prisons sont pleines, les hérétiques en matière politique sont exploités à mort comme des esclaves, les droits et les préférences des simples individus sont méconnus, les Gandhis sont assassinés et du matin au soir, un million de maîtres d’école et de speakers de radio proclament l’infaillibilité des patrons qui se trouvent pour le moment être au pouvoir.”

Publicités

Laisser un commentaire