Quatrième de couverture :

Wollaing. Une petite ville du Nord minée par le chômage. Ici, les gamins rêvent de devenir joueurs de foot ou stars de la chanson. Leurs parents ont vu les usines se transformer en friches et, en dehors des petits boulots et du trafic de drogue, l’unique moyen de boucler les fins de mois est de frapper à la porte de prêteurs véreux. À des taux qui tuent… Aussi, quand la jeune Pauline est retrouvée assassinée dans un terrain vague, tout accuse ces usuriers modernes et leurs méthodes musclées. Mais derrière ce meurtre, le commandant de police Erik Buchmeyer distingue d’autres rancœurs. D’autres salauds. Et Buch sait d’expérience qu’il faut parfois écouter la petite idée tordue qui vous taraude, la suivre jusque dans les méandres obscurs des non-dits et du passé.

Extrait pour vous donner un avant goût :

– Vous êtes un excellent flic, Erik. Là n’est pas la question. Et je me suis toujours arrangé de votre conception personnelle (il appuya sur le mot) de la discipline. Que vous soyez alcoolique, fumeur de joints et amateur de prostituées, je m’en accommode, tant que cela reste DANS LE CADRE DE LA VIE PRIVÉE.

Il avait fini sa phrase en hurlant.

– Mais que vous soyez assez con pour que cela se retrouve consigné dans un rapport de police me dépasse. Enfin quoi, Erik, vous n’êtes pas tombé de la dernière pluie, que je sache.

Buchemeyer regarda Delacroix d’un air l’as en récitant à voix basse : Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid!

– Qu’est-ce que vous marmonnez ? Hurla Delacroix.

– Rien, patron.

Mon avis :

Ce livre est un bon policier mais pas que c’est-à-dire que il parle de problèmes sociaux: de gens qui essayent de s’en sortir en employant de moyens qui ne portent pas toujours leur fruits, de personnes qui profitent du malheur des autres (dieu sait qu’il y en a), d’autres qui font semblant de ne rien voir.
C’est donc pour son suspense, ses rebondissements, l’enquête mais aussi ce que ce livre nous apprend que je mets ce livre dans ma liste or dans booknode.
De plus l’histoire m’a happé à partir de la 30 pages ce qui me permet de dire qu’on rentre assez vite dans l’histoire. Même si, j’avoue qu’au début, on ne sait pas trop où l’auteur veut nous mener (mais c’est pas gênant, de plus, c’est le cas de pas mal de polar).
J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur, un peu mordant, léger et facile à lire.
Le seul point négatif que j’ai trouvé c’est que les personnages manquent peut-être un peu de profondeur. (je ne sais pas si je m’explique). Cependant, ça ne m’empêche pas de vous le recommander.
En résumé : C’est un bon policier, avec du suspense et une mise en avant de problème sociaux.
Notation :
7364898_a7289

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s