Voilà pour ce rendez-vous, je vous mets un fragment d’un livre que j’ai lu il y a plus de 6 mois : Les salauds devront payer de Emmanuel Grand : 

– Vous êtes un excellent flic, Erik. Là n’est pas la question. Et je me suis toujours arrangé de votre conception personnelle (il appuya sur le mot) de la discipline. Que vous soyez alcoolique, fumeur de joints et amateur de prostituées, je m’en accommode, tant que cela reste DANS LE CADRE DE LA VIE PRIVÉE.
Il avait fini sa phrase en hurlant.
– Mais que vous soyez assez con pour que cela se retrouve consigné dans un rapport de police me dépasse. Enfin quoi, Erik, vous n’êtes pas tombé de la dernière pluie, que je sache.
Buchemeyer regarda Delacroix d’un air l’as en récitant à voix basse : Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid!
– Qu’est-ce que vous marmonnez ? Hurla Delacroix.
– Rien, patron.

Ce livre en plus  d’être un policier et il aborde des problèmes sociétaux. Et moi, j’adore ça.

J’espère que vous aurez apprécié cet extrait. 😉

Publicités

Laisser un commentaire