Bonjour tout le monde,

Et me revoilà avec un extrait de Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig :

« Tu étais pour moi — comment dirai-je ? toute comparaison serait trop faible —, tu étais, précisément, tout pour moi, toute ma vie. Rien n’existait pour moi que dans la mesure où cela se rapportait à toi ; rien dans mon existence n’avait de sens si cela n’avait pas de lien avec toi. Tu métamorphosas ma vie tout entière. »

J’espère que cet extrait vous a plu. Avez-vous lu ce livre ? Vous a-t-il plu ?

Publicités

4 commentaires sur « Rendez-vous fragment de livre #28 »

Laisser un commentaire