En fait, je ne ferais pas comme pour la saison 1, où je vous avais fait un avis pour deux épisodes. Cela me demande du temps, et puis ça gâche un peu mon plaisir quand je regarde la série parce que je voudrais poster mes avis régulièrement. Et le but vous en conviendrez n’est pas de devenir anxieuse mais juste de partager mes passions avec vous. 🙂

Du coup, certains avis seront un peu plus étoffée que d’autre.

Episode 1 et 2 : Une cause sincère

Résultat de recherche d'images pour "when calls the heart"

Synopsis :

Après son premier baiser avec Elizabeth, Jack commence à comprendre sa vie mondaine. Le procès de la catastrophe minière prend un nouveau virage avec un témoin surprise.

Mon Avis :

Cette seconde saison commence au chapeau de roue. Il y a plein de joutes verbales, plutôt comique. Puis il y a ce procès qui oppose les veuves de Call Valley aux exploitant de la mine. Qui gagnera le procès ? Là est la question.

Il est encore question de la place de la femme avec l’arrivée du procureur Madison. La réaction des femmes est intéressante et m’a un peu dégoûté.

Ces deux épisodes sont riches en nouveaux personnages, il y a ce Monsieur Coulter qui pour l’instant reste un peu mystérieux et offre un peu de suspense.

Image associée

La famille d’Elizabeth au grand complet, je ne sais pas encore si je les apprécie. On retrouve Julie, cette jeune femme un peu naïve mais aussi ouverte d’esprit que sa sœur, je la vois comme la partie naïve d’Elizabeth. Elle est aussi joueuse. J’aime beaucoup cette facette de son caractère. La mère et la tante d’Elizabeth ont l’air de tenir beaucoup à elle. Les autres composants de la famille sont très antipathique, enfin je trouve.

Charles le beau Charles, un ami d’enfance d’Elizabeth, je le trouve plutôt antipathique pour des raisons que je ne dévoilerai pas ici au risque de vous spoiler. J’en dirais sans doute plus dans ma prochaine chronique sur la série.

Episode 3 et 4 : Corps et âmes :

Synopsis (netflix) :

Un monde sépare toujours Elizabeth et Jack. Abigail apprend l’accablante vérité sur Bill Avery. Un escroc arrive en ville.

Mon avis :

Cette épisode est vraiment axe sur les conventions sociales, les différences entre les riches et les pauvres. La considération qu’ils ont les uns pour les autres sont comment dire… regrettable dans le sens que si tu es pauvre tu n’es pas considéré du tout. Mais vous me direz que malgré le temps qui passe cela n’a pas beaucoup changez !!

Que de révélations ! Bonne et Mauvaise ! De beaux événements ! Lee et Rosemary <3, ces personnages sont fait l’un pour l’autre, je sens une romance dans l’air !

Je ne l’ai pas encore dit, mais bon sang, les costumes de cette série sont magnifique. La robe bleu d’Elizabeth est uno schianto!!! (magnifique, enfin plus ou moins).

J’ai adoré ces deux épisodes, ils sont riche en événement !

Episode 5 et 6: Retour au bercail:

Synopsis (Netflix) :

De retour en ville, Elizabeth reçoit un cadeau réconfortant de la part de Jack. Abigail aide Clara à se faire à sa nouvelle vie à Hope Valley. 

Mon avis :

J’ai un avis mitigé sur ces épisodes qui sont avec un peu trop de sentiment mielleux et en même temps s’est le propre de cette série. Je pense que c’est à cause de certains personnages, je n’ai pas trop d’affinité avec le personnage de Clara et de Bill. Je ne serais vous dire pourquoi, sans trop en dévoilé surtout dans le cas de Bill.

Clara découvre sa voix, elle casse des assiettes, met du café dans le chapeau de Jack Stenton ;). Cependant elle découvre aussi sa place dans la ville de Hope Valley. Je la trouve cependant un peu mollassonne et cela m’exaspère. Et Abigail doit apprendre à faire avec cette fille de substitution.

Capture 6.PNG
Cependant il y a de belles choses dans ces épisodes. Les retrouvailles de Jack et Elizabeth!!!

Leeland, le propriétaire de la scierie, c’est tout le contraire de Gowen, il a à cœur l’intérêt de ces ouvriers et il ne se sent pas supérieure. J’aime beaucoup ce personnage sans doute pour ce contraste. En plus, Rosemary a le don de le mettre dans tous ces états et c’est très drôle à voir.

Le pasteur Frank Hogan est un pasteur pas comme les autres, qui j’en ai l’impression cache une certaine part d’ombre. J’aime beaucoup ce personnage, il est de bon conseil.

Episode 7 et 8 : Bas les masques

Synopsis :

Elizabeth et Jack reçoivent des nouvelles de leurs familles à Hamilton. Abigail essaie de pardonner à Bill. Lee fait appel à Rosemary pour affronter Gowen.

Mon avis :

Tom, mon chère Tom, je l’aime beaucoup pour sa petite tête de voyous mais surtout pour sa loyauté et son humour.

Julie et Tom &lt;3
Julie et Tom <3

Julie et Elizabeth sont ouh lalalalalala très filles pourries gâtées dans cet épisode. Je trouve que cette facette d’Elizabeth n’est pas belle du tout. Dans ces cas la, je me demande ce que Jack lui trouve. Franchement ! Puis elle a deux hommes à ses pieds, elle aime Jack, mais elle ne se décide pas… c’est un petit peu agaçant.

Quand Elizabeth montre ces travers, Rosemary montre ses bons côtés. Elle est d’une aide précieuse pour Lee. J’aime beaucoup l’évolution des relations qu’il y a entre eux. Cet épisode confirme la bonté de Lee. Et en plus, il se passe un truc super…

Episode 9 et 10 : A la croisée des chemins

Synopsis (netflix) :

La tension entre Jack et Elizabeth semble être retombée après les disputes à Hamilton, et une mésaventure à Hope Valley pourrait encore les rapprocher. 

Mon avis :

Cette fin de saison est intéressante, riche en événement… de bon. Je vous assure. Mais, je ne vous en dirais pas plus.. car comme vous le savez je ne suis pas trop pour le spoil. Je ne le fais que lors de grande nécessité.

Je rajouterai juste que j’aime la façon dont le personnage de Julie évolue. C’est vraie que c’est une effronté mais les propos qu’elle tient sonne tellement juste.

Et comme toute bonne fin de saison, elle se termine sur des non-dits… SUSPENSE !!!

Aimez-vous cette série?

Avez-vous vu cette saison? Vous a-t-elle plu ?

3 commentaires sur « Le coeur a ses raisons : saison 2 »

  1. Bonjour, je recherche depuis deux jours l’expression d’elisabeth Sur les gens bien et le mal: vous en souvenez vous? Merci bcp

Laisser un commentaire