Synopsis:

Les épreuves physiques de l’examen d’entrée à l’Académie militaire, pour un nabot aux os fragiles comme du verre, c’est l’enfer : en sautant d’un mur, Miles se casse les deux jambes et voit s’effondrer ses espoirs de servir l’empereur de Barrayar. Un avenir morne s’ouvre devant lui.
Morne ? Ce serait mal le connaître ! Elena, la belle Elena, la fille de l’affreux Bothari, a envie de retrouver sa mère. Qu’à cela ne tienne : Miles organise un voyage sur la colonie de Beta. Où il achète un vaisseau. Où il engage un pilote et un déserteur, ex-officier de l’empereur. Où il se fait passer pour le chef des mercenaires Dendarii… Ils n’existent pas ? Aucune importance ! Ils ne tarderont pas à devenir bien réels. Oui, mais il va falloir les payer. Or Miles n’a pas un sou. Il n’a même pas réglé la reconnaissance de dette qu’il a signée pour acheter son vaisseau !
A défaut d’argent, on a intérêt à avoir du génie. Et du génie, cet avorton en a décidément à revendre…

Extrait pour vous donner un avant gout :

 J’ai trouvé le moyen pour les empêcher de comploter ensemble pour récupérer leur vaisseau. Je veux que ces deux types nous prennent pour une sorte de commando de super-mercenaires.

– Ils ne marcheront jamais.

– Ils marcheront, sergent. Ils en redemanderont, même, tu verras. Tu ne vois pas que ça ménage leur amour propre ? Nous les avons eus, pour le moment. A ton avis, qu’est-ce qu’ils préféreront croire ? Qu’ils ont affaire à des pros, ou qu’eux-mêmes sont une bande de ratés ?

– C’est évident non ?

– Alors regarde bien la suite, sergent !

Mon avis :

Ce livre est un coup de cœur. Je ne m’attendais pas à m’amuser autant dans un livre de sciences fictions. Les deux premiers tomes étaient drôle mais celui là encore plus: c’est le pompom. 

J’ai eu un coup de foudre pour le personnage principal Miles Vorkosigan. Si la transition de la mère Cordélia (personnage principal du tome 1 et 2 ) est un peu dur au début. Miles est tellement attachant que cela devient vite une broutille. En plus, il ressemble un peu à sa mère pour son côté un peu borné et fonce dans le tas. Mais cela ne l’empêche pas d’être réfléchit et rusé. Ce sont deux traits de caractères que j’apprécie beaucoup 😍. De plus, c’est un personnage fort car il a un handicap physique certains mais il reste debout face à l’adversité. C’est admirable 🤔. Il manie très bien l’ironie et l’humour. Cela donne un cocktail explosif 😂. Et ces pensées sont mortels… 😂 Son intelligence est bluffante. 🙂

J’ai été contente de retrouver des personnages des deux premiers tomes même si on fait que les apercevoir pour certains. Mais à ma grande satisfaction Bothari était du voyage. Ce personnage plein de contraste est juste magnifique..

Les autres personnages Cordelia, Aral, Illyan sont présents. Le seul personnage que je n’ai pas vu dans ce livre est Koudelka. J’étais un peu déçue mais les nouveaux personnages sont très cool. Elena notamment, c’est une femme forte et intelligente.😍 J’ai eu également un coup de cœur pour ce personnage. Cette saga est belle surtout grâce à ces personnages. Je les adore.

En résumé : un coup de cœur, des personnages attachants, drôle…  

Notation :

7362141_4fd20

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur"

Lien vers les chroniques du tome 1 et 2 :

Cordelia Vorkosigan de Lois McMaster Bujold

Barrayar de Lois McMaster Bujold

Publicités

5 commentaires sur « Saga Vorkosigan tome 3 : L’apprentissage du guerrier de Lois McMaster Bujold »

Laisser un commentaire