Coucou tout le monde,

Voici un passage Un joli petit coin pour mourir de Charles Exbrayat (un auteur que j’adore) :

« — Alors, mon garçon, on a réussi à s’incruster dans le pays ?
— Oui, M’sieur et je suis bien content.
— Eh bien ! je ne le suis pas, moi, vous entendez ?
— Ah ?
— On n’aime pas les gars qui jouent les « terreurs » dans notre région, vous me comprenez ?
— Non.
— Et ça joue les imbéciles, par-dessus le marché !
— Je joue pas, M’sieur.
— C’est qu’il faut bien vous mettre dans la tête – là-haut – que vous ne me faites pas peur !
— Je l’espère bien, M’sieur.
— Que vous l’espériez ou non, je m’en fous ! A la moindre faute, à la plus petite plainte, je vous colle au trou !
— Oui, M’sieur !
— Non, M’sieur… Oui, M’sieur… Vous ne pourriez pas répondre autre chose ?
— Oh ! si, Monsieur, mais ça vous plairait sûrement pas…
— Vraiment ? Eh bien ! dites-le un peu pour que je puisse me rendre compte, hein ? Si vous n’osez pas… chuchotez-le ?… Juste que je l’entende… Allons, un petit effort ?
— J’ai pas envie d’aller au trou, M’sieur.
— Vous n’avez pas envie… Mais, vous irez ! Je vous jure que vous irez ! Je vous ai à l’œil… Rappelez-vous bien ça : je vous ai à l’œil ! »

Publicités

Un commentaire sur « Rendez-vous fragment de livre #43 »

Laisser un commentaire