Coucou tout le monde,

Me revoilà pour Rien que pour la couverture, un rendez-vous que j’ai trouvé sur le blog Les lectures de Gribouille, et qui m’a tout de suite conquise.

Il s’agit de présenter des couvertures de livres – récents ou anciens – qui nous plaisent, que l’on trouve intéressantes, sympa, marrantes, jolies ou carrément somptueuses!

Je vous en présenterai 5 par rendez-vous, et je vous mettrai si je les ai lu et si je les ai dans ma PAL. 🙂

Je mets uniquement les couvertures en avant (et peut être un peu les livres car je ne peux pas m’en empêcher).

La libraire de la place aux Herbes de Eric de Kermel

Couverture du livre : La Libraire de la place aux Herbes

Un bonheur insoupçonnable de Gila Lustiger

Ce livre est une invitation au bonheur ! Un vieil homme aigri aide un enfant à surmonter sa peine après le décès de sa grand-mère. A cette intrigue, s’ajoute une multitude de personnages secondaires aussi drôles qu’attachants. Un conte philosophique, héritier du Petit Prince et de Candide. Un roman «philosophique» dont on sort le sourire aux lèvres qui soulève mine de rien des problèmes auxquels sont confrontés grands et petits. Réconfortant ! Sylvie, bibliothécaire - médiathèque Hautepierre

Le murmure des pierres de Jenni Mills

Enfant unique, Kit se passionne pour les fossiles, les fouilles et l'archéologie, rêvant de découvrir les origines de l'humanité. Elle vit seule avec son père, un homme complexe. De sa mère, elle sait peu de choses. Adulte, elle décide de revenir dans la ville de son enfance pour fouiller le passé, et comprendre le drame qui s'est joué lorsqu'elle n'avait que 14 ans. Premier roman.

Le dernier des Nôtres de Adélaïde De Clermont-tonnerre

« Le Dernier des nôtres », d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre - Rentrée littéraire : nos coups de cœur ! - Elle

Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l'interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauter...

Plus une en bonus pour m’excuser pour le retard :

La fille qui lisait dans le métro de Christine Féret-Fleury

Découvrez La fille qui lisait dans le métro de Christine Féret-Fleury sur Booknode, la communauté du livre

Je n’ai lu aucun d’eux et ils ne font pas partie de ma PAL.

A la semaine prochaine !!! ♥

Un commentaire sur « Rien que pour la couverture# 14 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s