J’ai mis beaucoup de temps à faire cette chronique. En fait, je l’ai faite avec mon dictaphone, il y a 3 semaines. Et je l’ai un peu oubliée tellement j’étais pressée d’écrire celle de Jane Eyre. Voilà pour l’anecdote !

Couverture Si je t'aime prends garde à toi

Synopsis :

Ann et Jason.

Côté bleu : Jason.
Trentenaire sûr de son pouvoir sur le beau sexe.
Journaliste et héros d’Ann depuis qu’il a plongé la tête de son « décapiteur de Barbie » dans le bac à sable.
Hobby : fusiller systématiquement les tentatives de cette dernière à trouver le grand amour.

Côté rose : Ann.
Pas de job stable hormis celui rémunéré la semaine des 4 jeudis (web designer).
Forte addiction à la crème glacée causée par une énorme frustration sexuelle.
Hobby : Entraîner ses deux copines Val et Erin dans des délires tordus.

Ils sont amis depuis toujours, habitent sous le même toit… que pouvait-il leur arriver de pire ?

Passage qui vous donnera un avant gout des dialogues piquants entre les personnages :

« Je l’assassine aussitôt copieusement de mes prunelles bioniques de femme furieuse : Dis-donc mon coco, dix euros ta daube made-in-pays-contrefaçon, tu fais ta starlette alors que ce machin vaut cinquante centimes le kilo ? »

Et un autre :

« — On peut savoir pourquoi tu reluquais dans ma serrure ?

Je me racle la gorge.

— Je me suis fait une liste de choses à accomplir avant de mourir. Regarder par ta serrure était dessus et le timing étant parfait pour réaliser cette… euh… résolution…

Haussement de sourcil et sourire goguenard.

Mérité.

J’avoue.

Demi-tour, droite !

Va ! Va, ma fille ! Rampe jusqu’au canapé, ravagée par l’humiliation !

Ce que j’aurais fait. Sincèrement. Si Jason n’avait pas été plus véloce que moi en me retenant par le col de mon pyjama pilou-nounours favori. On ne peut pas lutter contre une armoire à glace lorsque vos propres muscles se comptent au nombre de deux, et se situent exclusivement dans votre mâchoire ; à moins que vous ne soyez un Pitbull, ce n’est pas l’arme défensive la plus efficace, voyez-vous.

— Viens un peu par là, madame la perverse. J’ai deux mots à te dire. »

Mon avis :

J’ai adoré cette petite romance car oui, 192 pages, ce n’est pas un très grand livre.  Et en plus, elle se dévore comme une petite brioche🍞, en une bouchée. 🤩

Cette romance est feel-good, elle n’est que détente, rire et legerté…  😂 Elle m’a permis de m’évader et ça m’a fait un bien fou. Cher lecteur, tu te demandes peut-être s’il y a des scènes classées X !!! 🧐 Eh bien ! Non, il y a quelques allusions mais rien de trop lourd. Par contre, elle est remplie de scènes cocasses comme tu peux le voir dans un des extraits ci dessus… 🤣😆🤣

La plume de Céline Mancellon est légère et directe. Elle fournit son histoire avec des références au monde du cinéma🎬, des séries… (dont X Files, je suis trop fan) Sans en mettre trop, certaines m’ont bien fait rigolées. J’avoue qu’il y en a quelques unes que je n’ai pas comprise. Mais je ne peux pas tout connaître.😅

Pour les personnages, ils ne sont pas très originales voire un peu bateau. Cela ne les empêchent pas d’être très attachants.😊

En résumé : Si tu cherches une romance feel good et détente, elle est faite pour toi. ♥

NB : j’essaie de devenir un partenaire de Amazon donc si vous êtes intéressé, pourriez vous utiliser le lien d’achat.

Publicités

5 commentaires sur « Si je t’aime prends garde à toi de Céline Mancellon »

Laisser un commentaire