Coucou tout le monde

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books.

C’est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous qui a été ensuite repris par Galleane.

Je m’essaye (enfin plus vraiment) à ce rendez-vous en remerciant Galleane et Mallou.

Le planning des rendez-vous : 

  • Lundi : C’est Lundi, que lisez-vous ?
  • Mardi : Rendez-vous fragment de livre/ Top Ten Tuesday
  • Jeudi : Rendez-vous mon premier paragraphe/ Throwback Thursday Livresque
  • Dimanche : Rien que pour une couverture

Des nouvelles sur mon blog :

Je suis passée à WordPress payant (abonnement Premium) car j’ai en projet de vous mettre des extraits de livre lu par moi. Je ferais sans doute un article sur mon expérience de WordPress Payant si ça vous intéresse. 

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?2. Que suis-je en train de lire en ce moment?3. Que vais-je lire ensuite ?

Sœurs de cœur de Salla Simukka

L’ultima famiglia di Istanbul di Ayse Kulin

Couverture Aylin

Le siècle tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

Couverture Le Siècle, tome 1 : La Chute des géants

Cinder de Marissa Meyer


MÊME DANS LE FUTUR,
LES HISTOIRES COMMENCENT PAR
« IL ÉTAIT UNE FOIS… »

À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. 

Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !

Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

Le chat qui parlait malgré lui de Claude Roy

Couverture Le chat qui parlait malgré lui

Les vrais amis ne s’embrassent pas sous la neige de Juliette Bonte


Ils n’étaient pas censés s’aimer…
Dès leur première rencontre, une complicité naturelle les relie.
Dès leur premier fou rire, leur amitié devient une évidence.
Mais, lorsque le désir s’immisce entre eux, tout se complique…

Depuis qu’elle a menacé Luke avec une fourchette lors de leur première rencontre – épique –, Allison le considère très naturellement comme son meilleur ami. Il aime se moquer de son obsession pour les cookies maison et de sa façon de manger les hot-dogs ; elle adore l’écouter parler d’architecture et le remettre à sa place. Mais plus ils passent du temps ensemble, et plus Allison prend conscience que Luke est bien plus qu’un ami… À ses côtés, elle découvre de nouveaux sentiments, plus intenses, plus troublants. Des sentiments qu’elle ne devrait pas éprouver. Car Luke est le seul homme qu’elle n’a pas le droit d’aimer.

Le Noël des amants de Raeanne Thayne


C’est avec appréhension qu’Elise Clifton revient à Thunder Canyon pour y passer Noël en famille. Elle sait en effet qu’il lui faudra y affronter les fantômes du passé, et que sa présence ne manquera pas de faire scandale dans cette petite ville de province. Mais à son arrivée, elle a la surprise de constater que la seule personne à lui apporter son soutien n’est autre que Matt Cates. Le beau, le fascinant Matt
Cates qui, jusque-là, ne lui avait pourtant jamais manifesté

autre chose que de l’indifférence. Mais même s’il se montre de plus en plus prévenant et de plus en plus attentionné, elle ne se fait aucune illusion. Car tout le monde sait que Matt est sur le point d’en épouser une autre…

Troublant malentendu. Violet est prête à tout pour convaincre Gavin Mason de renoncer aux poursuites judiciaires dont il la menace. Certes, elle n’a rien à

se reprocher et ce célèbre homme d’affaires est un goujat arrogant et trop sûr de lui, mais elle n’ignore pas que celui-ci a le pouvoir de ruiner sa carrière et sa réputation. Aussi, quand
Gavin lui annonce qu’il renoncera au procès à la seule condition qu’elle joue le rôle de sa fiancée pendant quelque temps, elle finit par accepter ce qu’elle considère pourtant comme un odieux marchandage…

Et vous que lisez vous en ce moment ? Les avez-vous lu?

J’ai commencé le Cold Winter Challenge  et je suis à : onze livres de valider pour trois menus différents.

Article : le plus consulté la semaine dernière:

Une lecture choisie par vos soins : C’est un vote #3

Il est encore l’heure de voter.

Article publié la semaine dernière :

C’est Lundi, que lisez-vous? #52

Une lecture choisie par vos soins : C’est un vote #3

Library Jumpers tome 1 : La voleuse de secrets de BRENDA DRAKE

Throwback Thursday Livresque: Peur ou dégoût

Musique : Nao

Rien que pour la couverture #29

Sœurs de cœur de SALLA SIMUKKA

Les chroniques de la semaine : 

Library Jumpers tome 1 : La voleuse de secrets de BRENDA DRAKE

Sœurs de cœur de SALLA SIMUKKA

Et vous qu’avez-vous lu ? Que lisez-vous ? Que lirez-vous ?

Bonne lecture à tous ♥ et bon Lundi !!! ♥

14 commentaires sur « C’est Lundi, que lisez vous ?# 53 »

  1. Je ne connais aucun livre que tu as lus, c’est terrible ! Je vais m’y pencher un peu davantage.
    Pour ma part, j’ai dévoré en une seule journée « Né d’aucune femme » de Franck Bouysse. C’est un chef d’œuvre, un roman absolument passionnant qui prend aux tripes. La plume est très étudiée, magistrale. J’espère sincèrement qu’il marquera l’histoire littéraire pour des siècles, à l’instar de nos auteur.rice.s classiques. Justement, en parlant de classique, j’ai donc enchaîné avec « Une chambre à soi », de Virginia Woolf ! Je n’en suis qu’au début donc je n’ai pas encore d’avis mais cela me semble prometteur.
    Bonnes lectures !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou,
      En ce moment, je suis en plein dans les romances de noel et romance fantastique, j’ai franchement besoin de m’évader.
      J’ai beaucoup entendu parler de Virginia Woolf, il y a d’ailleurs quelqu’un sur LA qui est une vraie passionnée de cette auteure.
      Je vais aller voir de ce pas le résumé de LA, tu l’as déjà chroniquée ou pas 😉 ?
      Bonne lecture!

      Aimé par 1 personne

      1. Je n’ai pas encore écris la chronique, je la publierai sur babelio d’ici quelques jours. Mais je peux te donner mon avis rapidement, sur le feu :
        Dans cet ouvrage, elle parle du fait que les femmes n’ont pas la possibilité de devenir écrivaines car elles n’ont aucune rentrée d’argent, que tout est géré par leur mari, père ou frère (elle vit au début du Xxème siècle) et qu’aucune pièce n’est accessible pour elles, si bien que des écrivaines telles que Emily Brontë ont rédigé leurs romans dans le salon de thé en cachette, en présence toujours d’autres personnes à qui elles dissimulaient leurs notes. Cela demandait beaucoup de concentration pour l’écriture, avec le bruit et l’obligation de faire la conversion. D’autres ont des enfants, la cuisine, le ménage dont elle doit s’occuper. On a très vite fait en sorte que les femmes soient occupées afin qu’elles ne deviennent pas des menaces à la société patriarcale. Virginia Woolf explique aussi que s’il y a autant de femmes qui deviennent folles à cette époque c’est justement parce que tout leur est interdit et qu’il est impensable de ne même pas avoir une pièce de la maison rien qu’à elles, elles n’ont aucune intimité.

        Aimé par 1 personne

      2. Oui, il faut imaginer qu’elles n’avaient le droit à aucune intimité, n’étaient jamais seules, avaient des obligations telles que boire le thé, aller aux salons…c’est très simple les hommes les occupaient au maximum. J’ai du mal à imaginer cela, et même si la condition de la femme est aujourd’hui déplorable, nous avons tout de même avancé sur plusieurs aspects.

        Aimé par 1 personne

      3. Après avoir lu ton message, je me suis replongée dans Le condamné de Noël de Anne Perry. J’ai vu des références à cela sans que ce soit le sujet principal. C’est intéressant!
        Oui, on a quand même bien avancé. Il nous faudrait encore pas mal de chose comme l’égalité des salaires. D’ailleurs en parlant de lutte féminine, j’ai vu un film Les suffragettes, il pourrait peut-être t’intéresser. Il est un peu triste mais il est aussi beau. 🙂

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s