Sur la route d’Avalon où elle revient au terme d’une longue absence, Sophie retrouve avec émotion sa petite ville des Catskills couverte d’un manteau de neige épais et soyeux. Après des années passées à voyager pour son travail, elle souhaite maintenant se consacrer à sa famille. Mais comment pallier une si longue absence auprès de ceux qu’elle a toujours aimés ? Plongée dans ses réflexions sur la route qui la conduit au lac des Saules, partagée entre la joie de retrouver les siens et les doutes qui malgré elle s’insinuent dans son esprit, Sophie se retrouve soudain prise dans une tempête de neige. Et c’est là, en plein blizzard, qu’elle fait la rencontre d’un homme venu la secourir. Un homme qui, très vite, éveille en elle des sensations oubliées : l’appétit de l’instant présent et, par-dessus tout, le désir d’aimer…

Des extraits en guise d’apéro :

” – Je suis coincée par la neige, dit-elle. Je meurs d’envie de te voir, et je ne peux pas.

– Tout le monde est coincé par la neige. C’est génial.

– Une inactivité forcée. Ca fait du bien à tout le monde de temps en temps. Comment vas-tu, Max? Comment ça se passe à l’école ?

– ça va.

– Et le hockey ?

– O. K.

– Et la vie en général ?

– ça va, ça va.

Une nuance d’humour transparaissait dans sa voix.

– Alors, qu’est-ce que tu fabriques, maman ? Daisy m’a dit que tu habitais une maison au bord du lac.

– C’est exact.

– Pour combien de temps ?

Des sujets assez surprenant pour une romance !!! Un certain cinisme!

Cependant, nous savons l’un comme l’autre que Monsieur Tout-le-monde n’en a rien à secouer. Il est trop occupé à envoyer un texto à la Star Academy dans l’espoir de sauver son candidat pour se préoccuper du sort d’un pays du tiers-monde dont il n’a jamais entendu parler.

Mon avis :

C’est une très bonne lecture et une énorme surprise.

Cette romance est assez atypique. J’ai eu un peu de mal au début avec le personnage de Sophie, puis j’ai appris à la connaître et j’ai accrochée.

Le.a lecteur.rice va donc suivre Sophie qui est avocate américaine/canadienne au Tribunal Pénal International où l’on jugent les crimes contre l’humanité. Elle fait partie de l’accusation. Il va y avoir un incident au tribunal de la Haye aux Pays-Bas. Cet événement va l’obliger à prendre du recul et à partir en vacances. Elle décide de rendre visite à ces enfants Max et Daisy : à se rapprocher d’eux. Pressée d’arriver, Sophie oublie toutes mesures de sécurité. Elle va conduire en pleine tempête de neige sur une route pas éclairé du tout. Par conséquent, elle a un accident. Et un homme sur son grand cheval blanc, Noah la sauve et c’est le commencement d’une belle histoire d’amour ou pas. Les obstacles seront-ils trop hauts pour ce grand cheval blanc ? Sophie va-t-elle vivre pour autre chose que sa carrière ?

Un couple opposé et tellement attachant !

Sophie est un personnage très attachant (voir attachiante à certain moment), elle a un grand cœur et une certaine réserve. L’incident qui s’est produit à la Haye à l’air de l’avoir rendu plus fragile et en même temps tellement plus forte. C’est attendrissant! Elle essaie de renouer avec ses enfants et c’est un peu ça passe ou ça casse. L’auteure ne lui facilite pas la vie! Cependant cela rajoute du piquant et des rebondissements à son histoire.

Noah est tout son contraire. Il n’a jamais voyagé. Il est toujours resté dans sa chaleureuse petite ville, Avalon. Il est drôle, intelligent. Seulement, il a également un grand cœur et a une grande âme d’enfant (preuve ICI) complètement assumé. Un vrai nounours géant! J’adore ce type de personnage, c’est une vraie bouffée d’air frais. J’ai beaucoup aimé ces moments de complicité avec Max, le fils de Sophie.

Le contraste entre ces deux personnages est saisissant, plaisant et apporte un certain dynamisme à l’histoire. Une véritable addiction !

Max et Daisy sont adorables, pas facile à apprivoiser… Ça les rend vivant, je n’ai eu aucun mal à les imaginer.

Un sujet original pour une romance !

J’avoue que je ne m’attendais pas à ce que l’auteure traite de crime contre l’humanité. Une vraie surprise ! Des petites critiques viennent se placer dans cette romance, elles la pimentent et ajoutent un peu de cynisme. Et c’est loin de m’avoir déplu. J’ai adoré.

Pourquoi ce n’est pas un coup de cœur ?

L’organisation des premiers chapitres assez original m’a un peu perdue, on commence par une rencontre puis flash-back et revenir dans le présent. Et puis, j’avoue avoir trouvé le flash-back un tout petit peu trop long.

En résumé: Une romance original abordant plein de sujet intéressants : Crime contre l’humanité, justice et d’autres (mais chut, je risque de vous spoiler) avec un peu de cynisme. Les personnages sont atypiques et attachants ! Une vraie bouffée d’air frais.

Notation : 18/20

5 commentaires sur « La magie d’une rencontre de SUSAN WIGGS »

Laisser un commentaire