Coucou tout le monde, 🌍

Voici le premier paragraphe de Anna Caritas T1 le sacrilège de Patrick Isabelle :

Marianne Roberts était une enfant étrange. Personne à Saint-Hector n’aurait osé affirmer le contraire. Elle souriait rarement. Elle marchait toujours les mains dans les poches de sa veste, le dos courbé, la tête basse et les cheveux en bataille devant son visage. Malgré son jeune âge, elle maquillait le contour de ses yeux au crayon noir, ne faisant qu’accentuer les cernes qui assombrissaient déjà son regard. Ses vêtements avaient l’air délabrés, mais elle les portait fièrement, avec une nonchalance peu commune chez les filles de son âge.

J’espère qu’il vous aura plu… tentée ou pas ? Lu ou pas ?

Publicités

Un commentaire sur « Rendez-vous premier paragraphe#33 »

Laisser un commentaire