Coucou tout le monde,

Voici un extrait de La comète de Yaël Lipsyc (en cours de lecture) :

Le lendemain, le vingt-cinquième jour du neuvième mois, je me rendrais au Centre administratif et on me ferait subir ce que je redoutais le plus : une épreuve.


Mes parents et autres proches ne pouvaient pas m’apprendre tellement de choses sur l’épreuve en question ; elle était un peu différente chaque année. Je savais seulement qu’elle porterait sur des connaissances personnelles, et qu’il n’y avait pas vraiment de moyen pour s’y préparer. Apparemment, elle était censée avoir été instaurée de façon à ce que tous les candidats aient les mêmes chances de réussir.


Ah oui, parce qu’on pouvait rater une épreuve et, dans ce cas-là, c’ était le gouvernement qui choisissait ce qu’on faisait de notre vie. Or, pour le gouvernement, échouer à son épreuve signifiait qu’on n’ était pas digne d’exercer une bonne profession, de prétendre à une carrière intéressante. Un échec à l’ épreuve équivalait à la promesse d’un travail dont personne d’autre ne voulait… Mais il y avait une autre option, celle qui occupait mon esprit depuis plusieurs mois.

J’espère qu’il vous aura plu… 😉

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cet extrait. Je serais contente d’en discuter avec vous.

Un commentaire sur « Rendez-vous fragment de livre#65 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s