Isis, 16 ans, évolue dans une société contrôlée par la censure et la rectitude. Étudiante à l’école de Sauvetage, elle rêve de sauver des vies, mais aussi d’une société plus ouverte, plus créative. Passionnée par les étoiles, elle aimerait tout apprendre du monde qui l’entoure. Sa curiosité ne fait toutefois pas l’affaire des dirigeants, qui la voient comme un élément dangereux pour le maintien de l’ordre établi.

Extrait audio avec ma belle et intelligible voix (je rigole, enfin en partie) :

Cet extrait est assez représentatif de l’ambiance dans le roman.

J’espère que cet extrait vous aura plu.

Mon avis :

Une très bonne lecture !

La comète est un livre surprenant surtout en sachant que l’auteure n’avait que 17 ans lors de son écriture. Je dois l’avouer, j’ai été bluffé quand j’ai su ça. Les pages ont défilées et puis j’ai eu un petit problème technique, il m’a fallu un peu attendre la fin. La pause contrainte a été vraiment très dure et a augmenté mes attentes. Malheureusement, j’ai été légèrement déçue par un manque d’action, une petite lenteur sur le final. Une fin digne d’un Cliffhanger de série! J’ai hâte de lire la suite… 🙂

Une intrigue vraiment bien construite !

Isis est une jeune fille qui vient de fêter ses 16 ans. Sur l’île à 16 ans, on passe un examen pour son futur emploi, le même que celui des parents… Seulement Isis ne veut pas faire comme ses parents (des architectes). Elle veut devenir une sauveteuse, sauver des vies, protéger les gens… Un avenir plus attrayant pour elle !

Dans une société où choisir son prénom doit se faire à partir d’une liste de prénom recommandé ou les personnes ne peuvent pas s’interroger sur le nom de la sphère blanche qui brille dans la nuit ou la curiosité est un vilain défaut, choisir son destin (son emploi) peut être très risqué. Un chemin semé d’embûches !

L’examen est une première étape difficile à passer mais les épreuves continuent même après. D’ailleurs, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement avec Divergente à certains moments.

Isis, une inspiration !

J’ai beaucoup d’atomes crochus avec Isis, elle est curieuse de tout (trait que j’ai beaucoup aimé), pleine d’entrain, forte et en même temps un peu naïve. Elle croit en l’humanité en chacun de nous, ne juge pas. C’est un bon cocktail rafraîchissant !

Ethan et les autres personnages secondaires sont présents mais peut-être pas assez développé car à l’heure ou je vous écris : je suis incapable de vous faire une description complète d’eux (à part peut-être Ethan). J’ai hâte d’apprendre à mieux les connaître.

Les professeurs sont quant eux bien travaillé, certains sadiques, d’autres soporifiques, d’autres encore enthousiastes et parfois un mélange de tout ça. Je caricature un peu, je vous rassure (cf extrait ci dessus). Un beau panel qui nous permet d’en savoir plus sur l’univers de l’auteure notamment à travers leurs discours.

Un sujet original pour un roman ado !

La censure des mots, l’endoctrinement sont rarement abordés en ce sens. Dans les livres comme Hunger Games ou encore Divergente, il y a un certain endoctrinement, on ne peut se rebeller ou la rébellion est mal vue… Disons qu’ici la censure et la dictature ont une place plus importante et plus subtil aussi… L’auteure donne aux mots un pouvoir très grand et c’est un point que j’ai adoré. On peut tuer avec des mots.

En résumé : c’est une très bonne lecture addictive, avec des rebondissements surprenants tout ça sur un fond de romance discrète et jolie… Une fin un peu en dessous de mes espérance mais j’ai quand même hâte de lire la suite.

Notation : 17/20

Un commentaire sur « La comète T1 : Matricule A390G7 de YAEL LIPSYC »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s