Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.

Un extrait :


-Alors vous croyez en Dieu.

-Dois-je te répondre ? Je ne voudrais pas t’influencer. Eh bien, non, je n’y crois pas. Pour moi, Dieu est un concept qui sert à rassurer les hommes. A moins d’être autorisé à définir mon propre dieu, et d’affirmer que Dieu ne serait rien d’autre qu’un mot creux dans lequel mettre toutes nos questions sans réponse, nos prétentions et notre envie d’humilité, finalement Dieu serait la représentation de notre ignorance. Alors là, oui, j’y croirais, mais cela reviendrait à ne croire qu’en notre ignorance.

Mon avis :

Une excellente lecture !!!

Dès les premières pages, je me suis laissée happée par le récit. J’étais dedans prête à suivre Matt au bout de ce monde devenu chaotique. La nature a repris le dessus un peu comme dans la série Révolution:

J’avais bien aimé la première saison. Je vous la conseille d’ailleurs.

Sauf que la nature a une conscience dans Autre-monde, elle se venge de ses humains égoïstes qui l’ont maltraité pendant tant d’années. Elle est brutale, impartiale mais avec encore une petite lueur d’espoir pour l’humanité. Les enfants sont saufs mais pour combien de temps encore ? Combien temps leur faudra-t-il pour la décevoir eux aussi?

L’aspect éco-dysptopie m’a beaucoup plu, c’est un peu nouveau pour moi. 🙂

Un duo de personnage dynamique !

Matt est un garçon imposant émotionnellement. Il est envahi de doute quand au futur, à ses décisions, le besoin de protéger son ami Tobias (plus chétif et craintif). Dans ce livre, nous sommes loin du duo badass. Nous avons plutôt un duo qui apprend à se connaître dans ce monde hostile (oui je sais qu’ils étaient amis avant mais face à la difficulté, l’être humain peut avoir des réactions surprenantes). Tobias est plus effacé à côté de Matt. Il est le petit frère de Matt en quelques sortes, Matt est son modèle et il s’efface enfin pas tout à fait. J’ai bien aimé ce duo et son fonctionnement. Ils sont opposés en bien des points, cela donne une dynamique intéressante et vivante.

Les autres personnages rencontrés sont tous très travaillés, il y a un souci du détail assez visible. J’ai eu un peu plus de mal avec Ambre au début. Elle ressemble à Hermione aux début de la saga Harry Potter. Je me suis quand même attachée au personnage grâce en partie au livre Hors série Ambre, et puis plus on avance dans l’histoire plus elle devient humaine (je ne sais pas comment l’exprimer autrement).

Doug et Régie sont attachants les deux ensembles. C’est un autre duo qui marche bien. Ils sont mystérieux, ils ont su piquer ma curiosité. Je ne vous en dirais pas plus de peur de vous spoiler.

Une plume addictive !

La plume de Maxime Chattam est rythmé (action, dialogue…), fluide et prenante. Les chapitres sont courts, coupés au juste endroit. Cela entretient le suspens. Le livre est de la juste longueur et la fin est un vrai cliffhanger (créer l’attente). J’ai hâte de me procurer la suite.

En résumé : C’est une superbe lecture, prenante et un très bel univers avec plusieurs influences littéraires : Harry Potter, Le seigneur des anneaux… Un beau mélange ! 😀

Notation : 17/20

Publicités

2 commentaires sur « Autre-monde tome 1 : L’alliance des trois de MAXIME CHATTAM »

  1. Ahhhh trop contente que ce premier tome t’ai plu ! Comme tu le sais, j’adooooreeee cette saga, alors quand quelqu’un dit l’aimer aussi, ça m’enchante au plus au point 😀
    J’espère que tu as envie de lire la suite maintenant ^^

Laisser un commentaire