Qui a dit que vieux rimait avec gâteux ? À 85 ans, Hendrik Groen, pensionnaire d’une maison de retraite à Amsterdam, n’a rien perdu de sa fantaisie. Lui et ses camarades du club des VIeux MAis Pas Encore Morts tentent par tous les moyens de pimenter les années qui leur restent… Avec succès, la plupart du temps ! Au programme : soirées de cartes échevelées, virées au Salon de la maternité pour lire la sidération sur le visage des jeunes mamans, excursions au Salon de la décoration visant à obtenir le maximum d’articles gratuits en un minimum de temps, et autres courses en déambulateur dans le parc de l’établissement. Et tant pis si l’acariâtre directrice essaie de leur mettre des bâtons dans les roues ! Nos retraités ne sont pas près de se laisser faire…

En guise d’avant goût :

Les Pays-Bas disposent du meilleur système de santé d’Europe. Dixit le groupe de réflexion suédois « Health Consumer Powerhouse ». Ainsi, la qualité des soins chez nous dépasserait de loin celle des autres pays de l’Union européenne. 

Qui suis-je pour me permettre de contredire un groupe de réflexion ? 

J’ai découpé l’article, je l’ai agrandi en utilisant la photocopieuse du supermarché local et je l’ai épinglé au tableau d’affichage, dans la salle commune. 

— Eh bien, ça en dit long sur les autres pays !

C’est tout ce que M. Bakker, qui voit tout en noir, a trouvé à dire après s’être longuement trituré les méninges. 

On se doutait bien qu’on était mieux lotis que les Kalmouks, mais mieux que tout le reste de l’Union européenne ? Pas sûr ! Toutefois, lorsque, peu après, un pensionnaire s’est plaint de notre système de santé, j’ai jeté un regard éloquent vers le tableau. 

— M. Groen ! Vous n’allez pas passer votre temps à nous montrer ce fichu article en hochant la tête !

Mon avis :

Une très bonne lecture !

C’est le deuxième journal que je lis dans ma vie. C’est un format qui selon moi n’est pas fait pour être lu sans discontinuité, mais c’est une lecture où il faut prendre le temps. . C’est un livre fait d’humour, parfois un peu noir… Je ne suis pas allée jusqu’à me bidonner mais j’ai pouffé plusieurs fois.

Une histoire et un point de vue intéressants !

Hendrik Groen est un vieux retraité qui n’a pas baissé les bras et qui porte un regard franc et sans tabou sur le monde d’aujourd’hui. Il fait partie d’un groupe de “Vieux mais pas encore mort”. Avec d’autres camarades, ils égaillent les journées des uns et des autres et font des bêtises comme les grands enfants qu’ils sont :D.

J’ai beaucoup apprécié Hendrik car il ne s’apitoie pas sur lui-même, fait preuve d’optimisme malgré des conditions difficiles. Il ne baisse pas les bras contre un système de retraite néerlandais qui croule sous les failles économiques et sociales. Ils essaie, à son échelle, de le rendre meilleur.

Ces journées sont, pour certaines, remplies de réflexions sur le monde piquantes et bien senties, qui font sourire et qui effraient parfois. Il a le don de choquer avec des mots. La digestion de certaines vérités prend du temps. Il m’est arrivé de refermer le livre et de laisser libre court à ma pensée sur un sujet abordé. C’est un événement assez exceptionnel ! (pas le fait de réfléchir mais d’avoir envie de prendre le temps et ensuite de se replonger dans le livre)

Un journal pour tous les jours de l’année, difficile ou pas à lire ?

C’est là où le bât blesse! Il y a 365 jours dans une année (je vous apprends rien ;)) et dans ce roman au moins une page par jours, si je ne me suis pas ennuyée, j’ai parfois trouvé le temps long. Heureusement, les frasques de Groen et ces amis m’ont permis de surmonter ces longueurs. De plus, comme c’est un service presse, j’ai un peu pressé ma lecture et cela a sans doute joué un rôle sur les petites longueurs que j’ai ressenti.

Un point bonus pour la couverture !

La couverture est vraiment à l’image du livre, ce n’est pas toujours le cas, donc il fallait que je le mentionne. C’est un point que j’apprécie beaucoup.

En résumé : une excellente lecture à déguster un peu chaque jour, qui invite son lecteur à la réflexion et à un peu plus d’optimisme… La vie n’est peut-être pas rose mais elle est belle ♥

Notation : 15/20

Publicités

Un commentaire sur « Tant qu’il y a de la vie de HENDRIK GROEN »

Laisser un commentaire