Ailsa, jeune femme du clan Cameron, passionnée, rebelle, (et pourtant fidèle à l’honneur des siens), se retrouve malgré elle porteuse d’une prophétie qui va bouleverser son existence.
Duncan MacLean, futur héritier du clan MacLean, a toujours été rejeté par un père rongé par la jalousie, car convaincu que son fils était le fruit d’un adultère.
La mort du patriarche délivrera le jeune laird de ses démons et lui ouvrira les portes d’une rédemption dont il se croyait proscrit.
Deux êtres que tout oppose, un guerrier sombre et une jeune femme solaire, se retrouvent à jamais liés par le destin, lorsque leurs chemins se croisent par hasard, un jour d’automne sur les bords du Loch Linnhe.

En guise d’avant goût :

— Merci… Votre franchise vous honore, lança-t-elle en insistant sur chaque mot. J’espère alors être pour Laird MacLean l’épouse accomplie qu’il désire, et ce, dans bien des domaines… mais surtout en privilégiant le dialogue et le discernement sans lesquels rien ne peut fonctionner au sein d’une famille. Selon moi, la vie n’est autre qu’une infinité de nuances. Je ne vous cache pas que j’en ai une conception qui peut paraître simple, voire naïve à bien des égards. Toutefois, à mon sens, tout peut être réalisé dès lors que l’on s’en donne les moyens, et le moyen le plus sûr de fonder un couple solide est avant tout d’apprendre à se connaître, pour enfin se comprendre. 

Niall conçut à l’endroit de cette toute jeune femme, à peine aux portes du monde adulte du haut de ses dix-huit années, une admiration sans bornes. Ses paroles avisées l’impressionnaient par leur justesse. Depuis leur rencontre, Ailsa n’avait cessé de grandir dans son estime. En plus d’être dotée d’un solide bon sens, elle possédait une beauté délicate et solaire dont bien peu de femmes pouvaient se targuer. Bien malgré lui et pour la première fois de son existence, il sentit les affres de la jalousie nouer ses entrailles. Et il pria intérieurement pour que Duncan fût conscient de la chance inouïe qui lui était offerte de pouvoir faire de cette personne exceptionnelle son épouse légitime

Mon avis:

Une bonne romance !

J’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai passé un bon moment en compagnie de Duncan et Ailsa. J’avais besoin de me laisser porter par une histoire d’amour pas trop compliquée. Il a été à la hauteur.

Ailsa est la fille d’un chef de clan Cameron et Duncan est un héritier en colère, en visite chez le père de celle-ci pour poser les fondements de la paix. Ils se rencontreront de manière informelle sans être présentés. Le lendemain, Ailsa est promise à un héritier mystérieux. Elle n’a pas le temps de dire au revoir à sa famille qu’elle part pour l’inconnu sans repère.

Cette histoire m’a happée, bien qu’il m’a manqué des éléments historiques et un peu plus d’échange entre Duncan et Ailsa.

Deux personnages attachants et flamboyants !

Ils sont tous deux des têtes de mules qui laissent place à des échanges plein de verves et de piques. C’est fusionnelle avec quelques étincelles par ci par là!! Cela rajoute du peps au récit. Seulement, il y a certaines incohérences dans le comportement de Aisla. Elle a fort caractère, elle est tête de mule, honnête, franche et impulsive. Et puis d’un coup elle devient manipulatrice, elle joue un rôle. Ce changement est un peu impromptu. J’ai eu un petit moment : “euh elle a eu un dédoublement de la personnalité, c’est toujours Aisla !” Cela peut s’expliquer mais ça tombe un peu comme un cheveux sur la soupe…

Duncan est coléreux et passionné. Son évolution est plus cohérente et plus progressive. J’ai bien accroché à ce personnage qui ressemble à un grizzly difficile à apprivoiser. Deviendra-t-il à un ours en peluche avec des crocs (tout de même) ? Comment Niall ce gentil garçon à l’écoute des autres peut-il être son frère ? Un mystère !

Niall est un personnage qui permet un contraste intéressant avec Duncan et il est loin du bad boy. C’est l’original dans cette histoire! J’en ai un peu pincé pour ce personnage, il est sensible et attachant. Il a droit à son histoire d’amour.

Une histoire peu original mais…

C’est une romance peu original, mais elle m’a réconfortée comme un chocolat chaud en hiver ou un thé froid à la menthe en été (un peu plus d’actualité). Elle est rafraîchissante.

En résumé : C’est une bonne romance, RAFRAÎCHISSANTE et prenante.

Notation : 15/20

Publicités

7 commentaires sur « Prophétie d’automne de SARAH M. CARR »

Laisser un commentaire