Les Autres ont libéré la Cassandra Sangue pour protéger les prophètes du sang avant de réaliser que cela aurait des conséquences irréversibles… Les voyants se retrouvent encore plus menacés qu’ils ne l’étaient et Simon Wolfgard, change-forme et chef des Autres n’a plus d’autre choix que d’en appeler une fois encore à l’aide de Meg Corbyn malgré le danger qu’elle va encourir. Les ombres s’accumulent et les folies d’une faction de fanatique risquent d’apporter la guerre jusqu’aux portes de Simon et Meg !

En guise d’amuse bouche :


“Ce n’était pas pareil qu’avec Sam. La main de Simon, plus large, passa lentement sur sa tête. Ses doigts puissants s’arrêtèrent derrière son oreille, là où les muscles étaient tendus, pressant, décrivant des cercles, massant.

Elle chancela. Ce n’est que lorsque son front reposa contre la poitrine de Simon qu’elle prit conscience qu’ils s’étaient rapproché.

– Oh ! murmura-t-elle. Ça ne m’étonne plus que tu restes allongé sur mes genoux quand on regarde un film.

Simon rit, lui effleurant les cheveux de son souffle.

Il retira sa main et recula, trop tôt au goût de Meg. “

Mon avis :

Un total coup de cœur !

Ce livre est plus centré sur les Cassandra de Sangue. C’est une partie que j’ai beaucoup aimé. Un mystère qui s’éclaire cependant il n’est pas totalement résolu. Est-ce qu’elles vont réussir à vivre hors de l’institut ? Et comment ? Les Autres en prendront-ils toutes les responsabilités sans que le mouvement de l’HAT lève le petit doigt ?

Pour répondre aux comment, Meg va devoir apprendre à se connaître pour aider les siens. Elle ressent un sentiment d’appartenance en vers les autres Cassandra de Sangue. Ces sentiments sont tellement profond. Meg grandit au niveau sentimental.

Un mouvement ennemi très bien fait !

Le mouvement HAT (Humain avant tout) est super bien construit : les idées, les mise en place de campagne, les intrigues politiques… Cela ressemble presque à nos mouvement politiques (je ne vise personne), ils se serrent des événements et les tournent à leurs avantages. J’ai adoré cet ennemi… Un vrai dark ennemi !

De plus, le fonctionnement de ce groupe est un vrai mystère, à élucider par les Autres et les humains de la meute. Cette enquête est pleine de rebondissements et très addictive.

Les personnages toujours aussi attachants !

Une nouvelle Cassandra de Sangue fait son apparition que j’ai énormément apprécié: Espoir. Elle est comme Meg peut-être un peu moins forte mais elle a tout aussi envie de vivre. C’est une vraie combattante pour la vie.

James Crispin Montgomery est un peu plus au centre de cette histoire. J’ai été contente d’en apprendre plus sur ce personnage et de rencontrer enfin sa fille, Lizzie. Elle est à l’origine de plusieurs scènes comiques. Elle rend James Crispin Montgomery tellement plus réel.

Meg et Simon sont tellement mignons. Je les adore. Leurs rapports sont ambiguë entre amitié et plus. Ils ont complètement tiraillé mon petit cœur. Ils l’ont légèrement maltraité.

Les Crowgard sont tellement drôles toujours prêts à jouer, à voler des objets brillants et à jouer des tours à Meg. Les Wolfgard qui se battent pour les coussins et les biscuits pour chiens… Que de bons moments!

En résumé : Les personnages sont vraiment le point fort de Anne Bishop. Ils sont tellement attachants. J’ai eu envie de les prendre dans mes bras de les caliner et de donner des claques à tour de bras.

Notation : 19/20

Publicités

3 commentaires sur « Meg Corbyn tome 3: Gris Présage de ANNE BISHOP »

  1. Ils sont tellement bien ces personnages, on est d’accord! 🙂 <3 D'ailleurs c'est le genre de personnage que j'aimerais gardé QUE POUR MOI! C'est mon petit cocon! XD Et pourtant, paradoxalement, j'ai aussi envie que tout le monde lise cette saga parce qu'elle est trop bien!! 🙂

Laisser un commentaire