Cher.e.s voyageur.e.s

Me revoilà en ce Lundi, pour vous présenter mes lectures passées, présentes et futures. Je suis maintenant une habituée du C’est Lundi, que lisez-vous.

Ce rendez-vous est répertorié par Camille de I Believe in Pixie Dust.

MENU :

Défis de la semaine précédente :

  • Rédiger 3 chroniques : Orglin, la primitive de Jean-Marc Dopffer, La couleur de miel de Délphine Maarek, Sukkwan Island de David Vann
  • Publier 2 chroniques

Défis de la semaine à venir :

  • Rédiger 3 chroniques
  • Publier 2 chroniques

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

  1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
  3. Que vais-je lire ensuite ?
J’adore ce tome. Il y est question de justices, de coutumes barbares et d’eugénisme. J’ai enfin compris pourquoi ma lecture est plus lente et pourtant, je l’adore. Vous savez, je ressentais un agacement car j’aime mais je n’arrivais pas à avancer. J’ai commencé à le lire en numérique et je le lis enfin comme je veux. J’ai l’impression d’avancer enfin et d’être dans les bonnes dispositions. Ce tome réunit 3 aventures de Miles (si j’ai bien compris). C’est rapide.
Mon premier coup de cœur de l’année, il est tellement magnifique. Cette histoire m’a bouleversée. Maddy et Dalton, c’est leur désir le plus ardent. Ils s’aiment, entre eux ça a toujours été une évidence. Mais, quand la maladie s’en mêle, l’évidence est-elle toujours de mise ?
Scrooge est comment dire imbuvable, terre à terre, avare, égoïste… Il a oublié l’enfant qui est en lui.
Je suis en train de le lire avec ma sœur.
Progression : 15%
J’aime beaucoup l’ambiance et l’anglais est moins difficile que je ne le pensais. Je le continue lentement mais surement.
Progression : 30%
Je me suis laissée prendre par l’histoire, happée de nouveau. Je sens que ce tome sera un coup de cœur ou pas loin. J’adore les personnages, ils sont tellement bien construits, tellement attachants et humains. J’adore.
Progression : 78 %
Ushuaia, la fin du monde, le début de tout. Deb et Keller se retrouvent chaque année au cœur des eaux froides de l’Antarctique pour étudier les manchots empereurs et les Adélie. Dans ce bout du monde entouré de glaciers et d’icebergs, ils oublient pour un temps les chagrins de leurs vies. Mais l’Antarctique, comme leur amour, est fragile et menacé. Une nouvelle saison commence. Au moment de lever l’ancre, Keller n’est pas à bord du Cormoran, le bateau qui doit les conduire à la station de recherche. Peu après, le Cormoran reçoit un signal de détresse d’un paquebot de croisière prisonnier des glaces…
Progression : 6 %
Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés. Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu’il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c’est dans son coeur qu’elle porte les siennes : elle n’existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler. Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin.
Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s’apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines. Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer. Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface. Sauf qu’Emma a besoin d’aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare, elle s’adresse à la mauvaise personne – un garçon qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu’elle a créé pour s’évader.
Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver ?
Progression : 26%
La police de l’Ohio arrête l’auteur présumé de plusieurs viols de jeunes femmes et croit résoudre un cas facile : les victimes le reconnaissent formellement et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Il nie pourtant farouchement. Son comportement étrange amène ses avocats à demander une expertise. On découvre qu’il possède une personnalité multiple. Les 1001 vies de Billy Milligan retrace un cas unique – et rigoureusement authentique – dans l’histoire de la psychiatrie : celui d’un jeune américain souffrant d’un syndrome de personnalité multiple à la fin des années 70.

Et vous qu’avez-vous lu ? Que lisez-vous ? Que lirez-vous ? Connaissez-vous mes livres du moment ?

Événement de la semaine :

J’ai passé la barre des 300 abonnés Instagram. J’ai aussi eu une très mauvaise expérience avec une auteure qui a trouvé amoral que je la tague sur une chronique ayant une note basse. Je me suis sentie coupable. Je suis allée vérifier ma chronique et elle n’est en aucun cas insultante. C’est un avis poli et qui reflète mon ressenti.

Article phare de la semaine :

Articles de la semaine :

La(es) chronique(s) de la semaine :

JE VOUS SOUHAITE UNE EXCELLENTE SEMAINE ET D’EXCELLENTES LECTURES ! ♣

Publicités

13 commentaires sur « C'est Lundi, lisez-vous ? #102 »

  1. Mon dernier continent m’intrigue pas mal 🙂
    Il y a eu récemment une polémique sur le fait de taguer ou non des auteurs en cas de chroniques négatives. Ce que j’ai retenu, c’est que beaucoup d’entre eux préfèrent qu’on ne le fasse pas et que sauf demande contraire, il est peut-être préférable de s’en abstenir… Du coup, la réaction de l’autrice ne m’étonne pas vraiment.
    Bonne semaine livresque 🙂

    1. Je ne savais pas sur cette polémique.
      Seulement, personnellement je trouve ça normal de les taguer, tout le monde ne peut pas aimer leur livre. Ils ne feront jamais l’unanimité.
      C’est plus le jugement moral de l’auteure, qui m’énerve profondément.
      En tout cas, merci de m’en informer.
      Merci à toi aussi!

Laisser un commentaire