Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien. Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas. Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéronés. Mais, quand les soirées évoluent dangereusement vers un projet de vacances en groupe pour les fêtes de fin d’année, Charlie comprend qu’elle est fichue. Car, s’il y a une chose qu’elle déteste encore plus que Blade, c’est bien Noël. Et, si Blade l’apprend, il va tout faire pour que ce séjour en Laponie devienne son pire cauchemar.

En guise d’avant-goût :

J’ai pu entendre “camptodactylie”, “phlébographie”, “kaliémie”, “trismus” et “octoplastie” avant que “l’abluminurie” devienne le centre de l’attention.
– C’est un manque de protéines ?
Madison réfute.
– Un parallèle avec les poules ?
– Non plus.
– Un déficit musculaire ?
– C’est le passage de l’albumine du sang dans les urines à cause d’un dysfonctionnement des reins.
Sally lève les yeux au ciel, une fois de plus agacée d’être à côté de la plaque.
– Tu vois ? C’est pour ça que les médecins sont considérés comme des spécimens étranges. Vous avez votre propre vocabulaire, on dirait que vous évoluez dans une secte.
– Ou que vous avez des problèmes d’élocution, intervient Grayson.
– Une dysarthrie, tu veux dire ?

Cette petite pique m’a bien fait sourire.

Mon avis :

Une excellente lecture ! 

C’est une excellente lecture. Je l’ai dévorée rapidement et j’ai avalé 429 pages en 2 jours. Cette romance de Noël est géniale, prenante et convaincante. Je me suis lovée dans mon plaid et en route pour la Laponie, cette contrée froide et paradisiaque. 

Une trame réussie ! 

Savannah la meilleure amie et la soeur de coeur de Charlie sort avec Jason le patron du Misc, un magasin où les objets anciens retrouve une seconde vie. Ce magasin est aussi une famille : James, Grayson le percé, Sally la tatoué et Blade. Savannah a rejoint le gang et comme une évidence Charlie a suit. La seule ombre au tableau, Charlie et Blade ne peuvent pas s’encadrer. Quand ils sont dans une même pièce, ils font des étincelles. Alors faire un voyage en Laponie avec leur bande de potes, il risque d’y avoir des morts… Grayson et Sally ne sont pas en reste… Ce sont un peu mes petits chouchous..

Du peps, du rythme ! 

Les joutes verbales entre Charlie et Blade mettent du peps aux romans. Impossible de le lâcher ! Certes, l’évolution de leur relation est prévisible, seulement, je n’ai pas pu m’empêcher de les regarder s’écharper et tout en se tournant autour. Oui je suis un peu sadique. Cette dynamique rajoute du piquant. 

Des personnages secondaires travaillés !

Un autre point fort de ce roman, ce sont les personnages secondaires, ils sont bien construits surtout au niveau émotionnel. De ce côté là aussi, il y a des tensions et des non dits. Eh bien dites-moi, cela promet une vraie tempête! 

J’aimerais en savoir un peu plus sur le taciturne James et sa rencontre avec Savannah. Je m’en vais de ce pas demander une nouvelle à l’auteure :D. Haha ! Et oui, j’en redemande. 

All I want for Christmas ! 

L’esprit de Noël est présent malgré des personnages assez réticents. J’ai même été déçue de quitter la Laponie, ses terres glaciales et cette ambiance chaleureuse.La fin et le retour m’ont plu mais j’avoue, j’ai préféré la Laponie.

En résumé : Une excellente lecture de Noël, prenante et addictive. Une belle romance quoique prévisible, elle est pleine de peps. 

Notation : 17/20

Publicités

13 commentaires sur « Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite de JULIETTE BONTE »

      1. J’avais adoré le début mais pas la fin. Si je me souviens bien il se passe un truc que j’avais trouvé “en trop”, ++drama par rapport au reste de l’ambiance. Bon je n’ai pas un souvenir très net donc je raconte peut-être n’importe quoi!^^

Laisser un commentaire