Estelle est heureuse. Elle a réussi à décrocher son diplôme de professeur des écoles et doit prochainement prendre ses fonctions dans une école maternelle à Toulouse.
Son fiancé, Bastien la demande en mariage et quelques mois après la cérémonie, elle donne naissance à une magnifique petite fille prénommée Jade.
Ils sont entourés de leurs parents et de leurs meilleurs amis, Fanny et Jules. Tout semble leur sourire.
Mais voilà, la vie est capricieuse.
Il suffit parfois d’une seconde pour que tout s’écroule.

Citation en guise de mise en bouche :

Une heure après, la famille est réunie. Estelle et Bastien échangent un baiser en contemplant leur petite Jade paisiblement blotti contre sa maman. Épuisée Estelle finit par s’endormir. Bastien attendri, regarde les deux femmes de sa vie se reposer. Au bout de quatre jours, les jeunes parents sont autoriser à rentrer à leur domicile.
Au bout de quelques semaines, un rythme s’est installé, fait de câlins, de rires et de tendresse. Estelle est émerveillée devant Jade et ne se lasse pas de la photographier, désireuse de capter chacun de ses faits et gestes.

Mon avis :

Une lecture agréable !

C’est un bon livre. Le début m’a un peu dérouté. L’auteure adopte un point de vue omniscient tout en nous cachant des éléments. Les personnages se livrent mais pas complètement. Elle dit noir puis blanc. Cela m’a un peu perturbée, j’ai hésité à abandonner puis je me suis dit “regardons où ça nous mène”. Et vous savez ? J’ai bien fait. L’histoire m’a happée malgré une thématique peu à mon goût : les triangles amoureux. Je l’ai lu en un temps record.

Tout s’écroule ! 

Estelle et Bastien, c’est comme dans les fables, ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. Enfin, la deuxième partie est moins sûre. Leur fille Jade décéde à 3 mois de la mort subite du nourrisson. Rien ne le laissait prévoir. Le rêve d’une vie heureuse se brise et laisse entre apercevoir un mari aveugle et une femme partagée entre deux hommes son mari et Jules, le meilleur ami de celui-ci. Cela va-t-il durer encore longtemps ? Bastien va-t-il découvrir le pot aux roses ? Fanny, la meilleure amie d’Estelle a découvert sa relation avec Jules, que fera-t-elle ? Surtout qu’Estelle fait tout pour lui rejeter la faute de la mort de sa fille sur Fanny ? (Fanny est pédiatre et était en charge de sa fille.) 

Pourquoi ne pas le lâcher ? 

Après le début, le tempo du roman s’accélère et devient plus prenant. La narration est plus claire et  en même temps, le mystère se renforce. Il est plutôt bien ficelé et addictif.  Le dénouement est inattendu et étonnant sans être mirobolant.

Les points négatifs ?

Vous l’aurez compris, le début m’a déstabilisé par manque de clarté. Au vue de la suite, je pense que l’auteure gagnerait à relire le début.

La plume de l’auteure est quelque peu décousue. Les actions s’enchaînent parfois sans transition. C’est un choix de narration qui m’a demandé un temps d’adaptation. 

Puis, évidemment, “le triangle amoureux” comme dit plus haut, ne me plaît pas, mais là c’est très subjectif.

Pour terminer, j’ai remarqué quelques coquilles (fautes de frappes surtout).

En résumé : c’est une lecture agréable avec un début déroutant mais une lecture facile somme tout agréable et prenante et ceux malgré le triangle amoureux.

Notation : 13/20

Publicités

Laisser un commentaire