« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. »
Antoine de Saint-Exupéry
New York.
Le garçon. La fille. Le cœur.
C’est vrai ce que tu m’as dit tout à l’heure ?
— Je t’ai dit beaucoup de choses, s’amuse-t-elle.
Que tu m’aimes ?
— Oui, me dit-elle sans aucune hésitation.
Tu m’as pourtant dit n’avoir jamais aimé ? Comment peux-tu être sûre ?
Elle ferme les yeux, inspire et les rouvre aussitôt.
— C’est mon cœur qui me l’a chanté.
Elle m’a avoué ça les yeux dans les yeux.
Il n’y a aucune hésitation dans son regard, ni dans sa voix. Aucun doute, aucun mensonge. Comment fait-elle ? Elle si terrifiée par l’extérieur, à moi, elle me dit tout. Elle s’offre à moi de tout son être, et ça me terrifie. Car de mon côté, ça ne veut toujours pas sortir, pourquoi ? Ça me rend fou. Il faut pourtant qu’elle sache que je ressens exactement la même chose.
J’ai encore beaucoup de choses à te dire, mais ça me fait mal d’en parler, et je n’arrive pas à l’écrire. Il y a une douleur qui me ronge au fond de moi, une colère que je n’arrive pas à apaiser. Mais soit certaine d’une chose.
Elle plisse des yeux, déçue, et je la vois retenir son souffle le temps que j’écrive ma dernière ligne.
Mon cœur m’a aussi chanté que je t’aime. Nolan : le garçon blessé qui a peur d’aimer à nouveau.
Mary : la fille qui n’a jamais aimé.Le cœur : la force qui va les faire s’entrechoquer.

Citation en guise de mise en bouche :

J’ai envie d’aller voir où elle habite.
Mon cœur devient fou et je ferme les yeux. Je vois un petit corps que je voudrais aimer, des yeux d’azur dans lesquels je voudrais me noyer, et des longs cheveux dorés que je voudrais caresser.
Mon coeur se met à chanter quand une odeur de coquelicot me monte au nez. Il y a bien longtemps que mon coeur ne s’est pas senti aussi bien. Aussi heureux, aussi serein.

Mon avis :

Un coup de cœur !

C’est un coup de cœur. Waouh : si jusque-là, la plume poétique d’Isabel Komorebi m’avait touchée, là, elle m’a bouleversée. J’en avais les larmes aux yeux. Je me suis identifiée au personnage féminin, Mary et je n’avais qu’une envie : en savoir plus sur Nolan et son petit cœur brisé. Je me suis plongée à cœur perdu dans cette romance et j’ai adoré. Certes, il y a des scènes un peu osées mais elles sont courtes et émouvantes. Bref, elles ne m’ont pas gênée, sans doute parce que l’auteure ne s’y attarde pas trop.

Amour fusionnel !

Mary est une jeune écrivaine, auteure à succès d’une duologie. Elle est en train d’écrire le troisième tome. Seulement voilà, le chapitre final lui échappe, impossible de le rédiger, comment parler d’amour quand on n’a jamais été amoureuse.
Nolan est un médecin amoureux de son métier. Mais aussi un homme au cœur brisé. Trois ans après, la plaie est encore ouverte ou presque. L’arrivée de Mary dans son service le chamboule, il en oublie jusqu’à son métier.

Des personnages touchants !

J’ai adoré tous les personnages, je sens que je vais spamer l’auteure pour un tome sur chacun des personnages. J’ai adoré Hank, le coureur de jupon, impossible pour lui de passer sa soirée en solitaire ou encore Erick le chef de service taciturne et amoureux. Je me suis attachée à chacun d’eux et je voudrais tellement en savoir davantage sur chacun d’eux.

Une belle plume !

Je ne me lasserai pas de le dire, la plume de l’auteure est superbe, elle est poétique, amoureuse et pleine de bienveillance vis-à-vis de ses personnages. L’auteure a fait le choix judicieux de faire parler le destin, “Cupidon” de son petit nom, il apporte une touche de magie. Waouh!

En résumé : Un coup de cœur, une belle histoire d’Amour, de compréhension et d’amitié ! Poésie, douceur et quelques larmes sont au rendez-vous. Attendez-vous à une flopée d’émotions

Notation : 20/20

Publicités

Vos commentaires font toujours plaisir :)