« Je m’appelle Lily, j’ai 18 ans et je fais partie de ces humains dotés de pouvoirs qu’on nomme les potentiels.
J’ai été transformée en chasseuse et j’ai dû quitter Lyon ainsi que mes amis et tous mes souvenirs d’enfance pour le centre d’entraînement créé par mon père.
Bienvenue à Brocéliande !
Tu parles…
Je n’ai pas le droit de sortir à cause de ce nécromancien qui me traque pour pouvoir renaître à travers moi. Heureusement, j’ai de nouveaux amis sur qui je peux compter, parce qu’entre mon père qui élude mes questions, et Max qui agit comme si je n’existais pas, je vais peut-être bien devenir folle. À moins que je ne finisse par tuer l’un de mes nouveaux professeurs…
Et je ne vous ai pas encore parlé de ce garçon qui hante mes rêves et dont je ne vois jamais le visage. Il m’appelle à l’aide, et je crois être la seule à pouvoir le retrouver.
La routine, quoi !
Je m’appelle Lily, et je suis une chasseuse. »

Extrait en guise de mise en bouche :

La réponse est simple : on ne doit rien oublier pour être vigilant dans le futur, afin que le pire ne se reproduise pas. Cette guerre est horrible. J’ai pu constater les ravages, au complexe. La plupart des élèves cachent leur souffrance derrière des masques, qu’ils soient agressifs ou joviaux, comme celui que Deadly affiche en permanence. Un sourire et une assurance à toute épreuve, même si ses yeux restent tristes.

Mon avis :

Une excellente lecture !

C’est une excellente lecture. Elle est aussi prenante et addictive que le premier tome. L’univers se complexifie, des mystères se révèlent, d’autres s’épaississent… Je ne peux pas trop, voire pas vous parler de l’intrigue sans vous spoiler. C’est un sacré rebondissement, et la fin de ce tome n’est pas en reste, non plus. Je peux vous dire que quand j’ai fermé le livre ma première pensée a été “à quand la suite?”

Continuer l’aventure auprès de personnages attachants !

Pas de spoiler comme promis. J’ai été plus que contente de continuer à suivre les aventures de Lily dans ce nouveau monde. Elle a encore tant à découvrir, c’est comme une biche qui apprend à marcher. Elle tâtonne. Elle est méfiante et avec raison, tout en restant une fonceuse dans l’âme. Même si parfois un peu plus réfléchie!
Léo aussi est de la partie. Je vous l’ai déjà dit, je l’adore. Il est drôle et impertinent. Sa présence dans ce tome était moins sûre mais elle est à la hauteur de mes attentes voire même plus. J’ai eu l’occasion d’en apprendre plus sur lui et de découvrir une autre de ses facettes. Celle-ci est un peu plus sérieuse et je suis toujours sous le charme.
Je me suis étonnée moi-même, mais j’étais contente de retrouver la quasi glacée Kristal.
De nouveaux personnages font leur apparition, tous un peu mystérieux et complexe. Ils sont attachants : Deadly, Mel, la guérisseuse Morgane et la grognonne/grognante Tilina que des personnages captivants. J’ai hâte de les voir évoluer. 

Une narration en sandwich !

Je n’ai pas trouvé de terme plus approchant. La narration de ce tome est particulière. Elle se distingue du premier tome. Il y a des chapitres sur Lily bien sûr et d’autres relatent une partie de l’histoire d’une chasseuse Caliel ayant vécu en 1184. Ces chapitres font penser à un préquel et en même temps, ils font écho à l’histoire de Lily. C’est un procédé original. L’histoire de Caliel m’intrigue, j’ai hâte que l’auteure nous livre d’autres secrets la concernant.

En résumé : Une excellente suite, captivante et surprenante ! Les personnages ont bien évolué. La plume de l’auteure est encore plus fluide et meilleure que dans le premier. J’ai fermé le livre et je trépigne de lire la suite.

⭐⭐⭐⭐⭐

Notation : 18/20

Publicités

3 commentaires sur « Les Gardiens des Anges tome 2 : Les ailes de l’oubli de MICHELE BECK »

Vos commentaires font toujours plaisir :)